Tarifs d'électricité 2023

Sommaire

Le montant de votre facture d'électricité dépend de votre fournisseur, et de votre consommation. Pour connaître celle-ci avec précision, depuis juillet 2017, ou juillet 2018 pour les fournisseurs ayant moins de 150 000 clients, les fournisseurs d'électricité doivent mettre à votre disposition leurs données de comptage.

Par ailleurs, depuis ces dates, si vous disposez d'un dispositif de comptage relevé à distance, vous bénéficiez gratuitement d'un espace sécurisé, sur un site internet, vous donnant accès à vos données de consommation ainsi qu'au coût de celle-ci.

Type de tarifs d'électricité

Il existe deux types de tarifs pour l'électricité :

  • Les tarifs réglementés, dont les prix sont fixés par les pouvoirs publics et dont EDF a le monopole (tarif Bleu Ciel).
    • Ces tarifs sont révisés annuellement.
    • Plusieurs options sont proposées pour s'adapter au mieux à vos besoins : tarif de base, tarif heures pleines/ heures creuses, tarif Tempo.
  • Les tarifs libres, dont les prix sont librement fixés par les fournisseurs d'électricité : EDF (« Mon Contrat Électricité »), Engie (ex-GDF Suez Dolce Vita), Direct Energie, etc.

Bon à savoir : afin de pallier la forte hausse des prix de l'énergie dont l'électricité, un bouclier tarifaire a été mis en place en 2021. Après avoir été prolongé en 2022, celui-ci a été reconduit jusqu'au 30 juin 2023. La hausse des tarifs est limitée à 15 % à compter du 1er février 2023 pour l'électricité (loi n° 2022-1726 du 30 décembre 2022 de finances pour 2023).

À noter : pour les bénéficiaires du Chèque emploi énergie ou d’une aide du Fonds de solidarité pour un logement équipé d’un compteur Linky, le fournisseur d’électricité ne peut pas procéder à une coupure directe de la fourniture d’électricité suite à un impayé. En effet, cette coupure doit intervenir après une réduction de puissance de minimum 60 jours avant la résiliation du contrat (décret n° 2023-133 du 24 février 2023).

Tarif bleu de base 2023

Le tarif d'électricité de base convient particulièrement à ceux qui ont peu d'appareils électriques. Le prix est constant quels que soient l'heure et le jour.

Tarif bleu de base au 01/08/2023

Puissance
souscrite (kVa)
Abonnement mensuel TTC Prix du kWh TTC
3 9,47 € 0,2276 €
6 12,44 € 0,2276 €
9 15,63 € 0,2276 €
12 18,89 € 0,2276 €
15 21,92 € 0,2276 €
18* 24,92 € 0,2276 €
24* 31,60 € 0,2276 €
30* 37,29 € 0,2276 €
36* 44,66 € 0,2276 €

* Les puissances de 18 à 36 ne sont plus proposées à la souscription.

Tarif bleu heures pleines / heures creuses 2023

Ce tarif d'électricité est modulé en fonction de l'heure de la journée :

  • Pendant huit heures (notamment la nuit), le tarif est faible (heures creuses).
  • Le reste de la journée, le tarif est plus élevé.
  • Ce choix convient à ceux qui ont par exemple un chauffe-eau électrique, des radiateurs électriques et qui peuvent faire fonctionner leurs appareils électroménagers sur certains créneaux horaires.

Tarif bleu heures pleines/ heures creuses au 01/08/2023

Puissance souscrite (kVa) Abonnement mensuel TTC Prix kWh Heures pleines TTC Prix kWh Heures creuses TTC
6 12,85 € 0,2460 € 0,1828 €
9 16,55 € 0,2460 € 0,1828 €
12 19,97 € 0,2460 € 0,1828 €
15 23,24 € 0,2460 € 0,1828 €
18 26,48 € 0,2460 € 0,1828 €
24 33,28 € 0,2460 € 0,1828 €
30 39,46 € 0,2460 € 0,1828 €
36 44,64 € 0,2460 € 0,1828 €

Tarif bleu Tempo 2023

L'option Tempo fait varier les tarifs d'électricité à la fois en fonction du jour et des heures d'utilisation :

  • Une journée peut être bleue, blanche ou rouge (du plus cher au moins cher), avec pour chacune des heures creuses et des heures pleines.
  • Il y a donc six tarifs en tout.

Tarif bleu Tempo au 01/08/2023

Puissance souscrite (kVa) Abonnement mensuel TTC Bleu HC Bleu HP Blanc HC Blanc HP Rouge HC Rouge HP
Prix pour 1 kWh TTC
6 12,80 € 0,1056 € 0,1369 € 0,1246 € 0,1654 € 0,1328 € 0,7324 €
9 16,00 € 0,1056 € 0,1369 € 0,1246 € 0,1654 € 0,1328 € 0,7324 €
12 19,29 € 0,1056 € 0,1369 € 0,1246 € 0,1654 € 0,1328 € 0,7324 €
15 22,30 € 0,1056 € 0,1369 € 0,1246 € 0,1654 € 0,1328 € 0,7324 €
18 25,29 € 0,1056 € 0,1369 € 0,1246 € 0,1654 € 0,1328 € 0,7324 €
30 38,13 € 0,1056 € 0,1369 € 0,1246 € 0,1654 € 0,1328 € 0,7324 €
36 44,28 € 0,1056 € 0,1369 € 0,1246 € 0,1654 € 0,1328 € 0,7324 €

Tarif de l'électricité option effacement des jours de pointe (EJP) 2023

L'option EJP n'est plus disponible à la souscription mais reste valide pour ceux qui ont un contrat en cours. Elle propose un tarif d'électricité réduit 343 jours par an, en contrepartie d'un tarif plus élevé 22 jours de pointe (compris entre le 1er novembre et le 31 mars).

Bon à savoir : depuis le 1er novembre 2016, toutes les zones EJP sont activées en même temps.

Tarif EJP au 01/08/2023

Puissance
souscrite (kVa)
Abonnement
mensuel TTC
Prix du kWh TTC
Heures de pointe mobile Heures normales
9 15,63 € 1,518 € 0,14958 €
12 18,60 € 1,518 € 0,14958 €
15 21,62 € 1,518 € 0,14958 €
18 24,55 € 1,518 € 0,14958 €
36 42,96 € 1,518 € 0,14958 €

Important : le tarif des heures de pointe a augmenté de 2,94 % au 1er août 2023. Il avait augmenté de plus de 56 % au 1er février 2023.

Tarif de première nécessité (TPN)

EDF proposait, jusqu'au 1er janvier 2018, un tarif d'électricité de première nécessité (TPN) aux personnes démunies. Depuis le 1er janvier 2018, celui-ci est remplacé par le chèque énergie. Celui-ci est attribué aux ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10 800 € par unité de consommation (UC) en 2021 (plafond défini par un arrêté du 24 février 2021). Le montant du chèque énergie varie en fonction du revenu fiscal de référence et du nombre de personnes qui composent le foyer, définies en unité de consommation. Il est compris entre 48 et 277 €.

Bon à savoir : les critères d'éligibilité au chèque énergie ont été modifiés par un arrêté du 3 mars 2023. Le chèque énergie est valable jusqu'au 31 mars de l'année suivant son attribution.

En raison de la forte hausse du prix des énergies, 2 aides exceptionnelles ont été attribuées en 2022 :

  • un chèque énergie exceptionnel de 200 € pour les bénéficiaires du chèque énergie, ou de 100 € pour les ménages dont le revenu fiscal de référence par unité de consommation était supérieur ou égal à 10 800 € et inférieur à 17 400 € ;
  • un chèque énergie exceptionnel opération fioul : 200 € pour les bénéficiaires du chèque énergie qui avaient utilisé leur dernier chèque énergie auprès d'un vendeur de fioul domestique ou de 200 € ou 100 €, sur demande et sous réserve d'éligibilité, pour les autres ménages se chauffant au fioul domestique.

Pour en bénéficier il fallait, soit :

  • être éligible à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ;
  • être éligible à l'aide à l'acquisition d'une couverture maladie supplémentaire (ACS) ;
  • avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 2 175 € par part.

Bon à savoir : le 1er novembre 2019, la CMU-C et l'ACS ont fusionné pour devenir la Complémentaire santé solidaire (article 52 de la loi n° 2018-1203 du 22 décembre 2018 de financement de la sécurité sociale pour 2019). La Complémentaire santé solidaire (CSS) peut être accordée avec ou sans participation financière selon l’âge et le niveau de ressources du bénéficiaire. Depuis le 1er janvier 2022, les bénéficiaires du RSA bénéficient automatiquement de la CSS, sauf opposition expresse (loi n° 2021-1754 du 23 décembre 2021). Depuis le 1er avril 2022, les démarches pour accéder à la CSS sont simplifiées pour les bénéficiaires de l'ASPA qui n'ont plus à remplir la déclaration de ressources (décret n° 2022-565 du 15 avril 2022).

Le TPN offrait :

  • une déduction forfaitaire annuelle appliquée sur le montant de la facture en fonction de la puissance de l'abonnement et du nombre de personnes dans le foyer ;
  • la gratuité de la mise en service de l'électricité ;
  • un abattement de 80 % sur le coût du déplacement d'un technicien en cas de suspension de fourniture suite à un défaut de paiement ;
  • l'absence de frais de rejet de paiement.

Tarif de l'électricité libre

Vous pouvez aussi opter pour les tarifs libres, qu'il s'agisse de celui d'EDF (« Mon Contrat Électricité ») ou de celui d'un autre fournisseur. N'hésitez pas à bien comparer les offres entre elles. Il existe des sites comparateurs sur le net qui vous permettront à partir de vos données personnelles de faire le meilleur choix.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de l'installation électrique. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Ces pros peuvent vous aider